Русская версия «Maxime & Co»
Accueil

Lydia Nicanorova « Les années bonifaciennes 1924 -1930 »

Exposition à la Maison de la Corse
Du vendredi 10 au vendredi 24 novembre 2017
Vernissage le vendredi 10 novembre à partir de 18h

La Maison de la Corse sous l’égide de l’association de la Fédération des groupements corses de Marseille et des Bouches du Rhône s’est associée avec Marie Artemoff Testa, responsable des collections Lydia Nicanorova, pour présenter une exposition de la peintre Lydia Nicanorova. L’exposition « Les années bonifaciennes, 1924-1930 » propose une série de vingt-deux impressions pigmentaires des aquarelles de Lydia Nicanorova, pour la plupart, ignorées du public depuis 1930. Ces éditions permettront à chacun d’accéder à cette vision de Bonifacio d’il y a près d’un siècle.

Photographies, documents et courriers mettront en perspective cette halte bonifacienne dans la vie de l’artiste. Le séjour à Bonifacio entre 1924 et 1930, fut, dans l’itinéraire de cette mathématicienne de formation, artiste peintre de passion, une halte de bonheur. Arrivée en Corse avec son mari, peintre, Georges Artemoff, qui participe alors à la réalisation des décors du film « Les ombres qui passent » d’Alexandre Volkoff, Lydia Nicanorova puise dans ces années sereines la luminosité d’une cinquantaine d’aquarelles qu’elle exposera en 1930 à la Galerie René Zivy à Paris.

Ce projet actuel d’exposition, à caractère itinérant, a été réalisé pour la première fois, en 2014, à l’Espace Saint-Jacques de Bonifacio, en partenariat avec l’Office Municipal de Tourisme et la mairie de Bonifacio, puis dans le sud ouest de la France à Revel en 2015. L’ artiste a aussi fait l’objet de manifestions à la fondation Soljenitsyne de Moscou en 2013 et 2015 et connaît actuellement un intérêt croissant de la part des amateurs d’art et d’histoire russe, Lydia étant l’héroine du roman célèbre «Devant le miroir» de Véniamine Kaverine (traduit en français, publié aux éditions Robert Laffont et comparé à la princesse de Clèves).

Cette manifestation qui présente la ville de Bonifacio sublimée par l’artiste dans ces années d’entre deux guerres est aussi l’occasion de rapeler la présence importante d’artistes russes en Corse et leur passion pour l’île de beauté. Marie Artemoff-Testa racontera cette histoire passionnée lors d’une conférence le vendredi 17 novembre à partir de 18 h. Elle proposera aussi des visites sur rendez-vous durant l’exposition afin de pouvoir donner les clefs historiques de l’oeuvre au public .


Date : 10.11.2017 — 24.11.2017
Contacts : maisondelacorse13@gmail.com
www.maisondelacorse.com

Share