Русская версия «Maxime & Co»
Accueil

Les intellectuels français et les révolutions de 1917

Les intellectuels français et les révolutions de 1917
Rivages Russie évènements présente
Russie 1917-2017

Table ronde,
librairie, 3 films :
Le premier maître
Brille mon étoile, brille
Docteur Jivago

Mardi 3 octobre 2017 14h – Minuit

Cinéma LE MAX LINDER
24 Boulevard Poissonnière, 75009 Paris
RUSSIE 1917 – 2017 RUSSIE 1917 – 2017

14h00 FILM : Le premier maître, présenté par Françoise Navailh,
historienne du cinéma, présidente de Kinoglaz.fr
Un film d’Andreï Kontchalovski. 1965, noir et & blanc – 1h42

16h00 FILM : Brille mon étoile, brille, présenté par Françoise
Navailh, historienne du cinéma, présidente de Kinoglaz.fr
Un film d’Alexandre Mitta. 1969, couleurs – 1h34

18h00 RENCONTRE (entrée libre) introduite par Macha Méril et Jean-Pierre Chevènement,
Présidente et Président d’honneur de Rivages Russie évènements

Macha Méril
« Du tsarisme au communisme…»

Pierre Louis Basse
« De la Commune de Paris à 1917. Révolutions artistiques et politiques »
Écrivain et journaliste, auteur de Guy Moquet une enfance fusillée que Volker Schlöndorff adaptera sous le titre
La Mer à l’aube .

Marc Ferro
« Quel regard les Russes portent-ils sur leurs révolutions et sur celles des autres ? »
Spécialiste de la Russie et de l’histoire du cinéma, Marc Ferro a été codirecteur des Annales et directeur d’Études
à l’École des Hautes Études en sciences sociales. Il se spécialise au début des années 1960 dans l’histoire
soviétique et il est un des pionniers dans l’utilisation des films et des archives audiovisuelles.

Laurent Joffrin
« 1917-2017 Évolution des regards français sur les révolutions russes »
Journaliste, il collabore au Nouvel Observateur, dont il a été directeur de la rédaction de mars 2011 à mars 2014.
Actuellement directeur de la rédaction et de la publication du quotidien Libération.

Sophie Coeuré
« Compagnons de route et fascination pour l’URSS : une histoire mondiale »
Historienne française spécialisée dans l’histoire des représentations de la Russie et de l’URSS en Occident et
dans l’histoire du communisme, Sophie Coeuré est professeur à l’Université Paris Diderot.

Jérôme Clément
« 1917. La révolution russe dans l’imaginaire français. »
Écrivain. Jérôme Clément dirige le Centre national de la cinématographie(CNC), puis fonde Arte qu’il dirige
jusqu’à 2011. Il est élu en juin 2014 président de la Fondation de l’Alliance Française.

Les Révolutions de 17 et nous…
Aujourd’hui, en France comme en Russie, l’idée de révolution dérange. Celle de 1789 ou celles de 1917 ont largement
mobilisé, fait rêvé pendant des décennies pour les perspectives qu’elles offraient. Mais elles ont aussi effrayé par leur
cortège de crises et de terreurs. Désormais, on préfère croire que des réformes maîtrisées et tranquilles, une politique
avisée, fut-elle autoritaire, permettraient d’éviter de telles secousses. Mais on ne choisit pas les dates anniversaires. Et
comme on pouvait s’y attendre, la célébration de 1917 suscite bien des débats et des réinterprétations.

Nombre de Russes, à Moscou et ailleurs, n’hésitent pas à réécrire leur histoire, à l’occulter voire à la nier. Alors que
les historiens continuent d’exhumer de nouvelles archives qui viennent enrichir les représentations de ces événements
survenus voici un siècle, d’autres « experts » tentent d’en modifier la portée. Certains cherchent à occulter l’impéritie
des derniers Romanov et ses conséquences dramatiques dans une société en pleine évolution ; d’autres font des événements
de février puis d’octobre un malheureux concours de circonstances dû à la faiblesse de dirigeants dépassés quand ils n‘auraient pas été les jouets –c’est la thèse d’un documentaire montré au dernier festival de Moscou- d’un
complot judéo-maçonnique manipulé par les Anglais et les Américains…

Qu’ont signifié les événements de 1917 pour les intellectuels français et comment peut-on les évaluer aujourd’hui ? Fidèles
à notre engagement cinéphilique, c’est à l’aide du cinéma que nous vous invitons à en discuter.

Nous projetterons deux films soviétiques. Le premier maître, choisi par l’historien Marc Ferro, confronte un jeune instituteur
bolchévique aux paysans d’Asie Centrale et nous rappelle l’étendue du territoire soviétique, la diversité de ses
cultures en s’interrogeant sur l’idéologie communiste et sa mise en oeuvre.

Brille mon étoile brille d’Alexandre Mitta est une réflexion sur la place des artistes au coeur de la tourmente révolutionnaire
et de la guerre civile qui suivit les événements de 1917.

Enfin, nous projetterons Le Docteur Jivago, un regard décalé et souvent critiqué du réalisateur britannique David Lean
d’après le roman éponyme de Boris Pasternak, interdit de publication en URSS de son vivant et qui lui valut le prix Nobel
de littérature.

La rencontre entre cinéastes, historiens et critiques français sera l’occasion, le 3 octobre 2017, d’échanger et de tenter
d’évaluer, d’un point de vue français, ce qu’il reste aujourd’hui de ce mois d’octobre qui ébranla le monde et transforma
la Russie.

Plein tarif : 10,60€ / Tarif réduit : 7,60€ / -15 ans : 5€
Ciné carte CIP / Cartes illimitées acceptées
24 Boulevard Poissonnière, 75009 Paris – 01 48 00 90 24


Date : 03.10.2017
Lieu : 24 Boulevard Poissonnière, 75009 Paris
Contacts : maxlinder.com

Share