flash news

Procès à Paris d’un homme d’affaires russe, Vitaly Arkhangelsky, avec le gouverneur de Saint-Pétersbourg, Valentina Matvienko!

Vitaly Arkhangelskiy

Vitaly Arkhangelsky

Le 17 février 2016

Un procès d’Arkhangelsky et Matvienko se déroule à Paris!
L’événement est assez rare pour qu’il soit intéressant de le mentionner dans nos pages.

Différents médias ont relayé l’information concernant l’ouverture d’un procès, à Londres, le 28 janvier 2016, entre la banque « Saint-Pétersbourg » et l’homme d’affaires Vitaly Arkhangelsky.
Selon la banque, Arkhangelsky, qui a quitté la Russie en 2009 avec sa famille pour la France où il a obtenu par la suite le statut de réfugié politique, lui resterait redevable de près de 39 millions d’Euro, correspondant au montant non remboursé d’un prêt qui lui aurait été accordé. La banque et l’ancien président de son conseil d’administration tentent de récupérer ce montant auprès de lui.
Pour sa part, Arkhangelsky assure que la banque, alors que le monde se trouvait alors au cœur d’une crise financière globale, lui avait accordé un délai de six mois pour s’acquitter de ses dettes. A titre de garantie la banque avait exigé que lui soient remises les actions des sociétés rentrant dans son groupe « Oslo marine », plus particulièrement, les actions du complexe portuaire « Terminal de l’Ouest », de la société d’assurances « Scandinavia » et du terminal « Onega ». D’après Arkhangelsky, la banque aurait procédé, sans attendre l’échéance du délai qui lui avait été accordé, à la revente de ces titres à bas prix à des structures qui lui étaient affiliées, bénéficiant pour se faire d’appuis dans les structures sécuritaires, de même qu’au niveau du gouverneur de Saint-Pétersbourg, Mme Valentina Matvienko. En même temps, la banque aurait procédé au remplacement de tous les top-managers du groupe. Aujourd’hui, Arkhangelsky se considère spolié et estime son dommage à 450 millions d’Euro.
Arkhangelsky vivant en France sous le statut de réfugié, il ne lui est pas possible de se rendre à Londres ou, en tout état de cause, il s’estime davantage en sécurité dans ce pays.
Pour cette raison, le Tribunal de Londres a décidé l’organisation d’audiences délocalisées, à Paris, de sorte à ce qu’Arkhangelsky puisse y prendre part.

Il s’avère que ces audiences seront publiques. Elles auront lieu les 17-19 et 22-26 février 2016, à partir de 10h30, dans les locaux de la Chambre de commerce internationale (CCI), 12 avenue Kléber, Paris 16è.

Les personnes intéressées par ces audiences peuvent s’adresser à la CCI au numéro : 01 49 53 30 50 ou par courriel : fiona.dermody@iccwbo.org.

Sources : différents articles sur internet

En haut